Devenir un expert pas-à-pas : la méthode en 4 points





Pour la plupart des gens, l’apprentissage se termine quand l’école est finie.

Pourtant, le monde a changé. On peut désormais apprendre partout, et tout au long de sa vie, avec une facilité qui n’a jamais existé avant. Internet a tout changé, de la même façon que Gutenberg avait tout changé, lui aussi, à son époque.

Le problème, c’est que la plupart des gens limitent leur utilisation du web à Facebook et aux news. La révolution numérique leur a servi à une seule chose : pouvoir consulter plus facilement et plus rapidement les derniers ragots, ou la dernière “petite phrase” de tel ou tel politicien.

D’autres, à côté, utilisent le même outil pour se former. Et deviennent des experts. Des pros. Souvent en partant de zéro. Et en un temps record.

Ils changent de vie, accomplissent leurs rêves, pendant que d’autres sont vautrés devant Facebook et Google News.

Le problème, c’est que l’école ne nous a pas formé à transformer des informations brutes en systèmes pratiques.

Elle nous a fait accumuler et mémoriser des savoirs, à une époque où les informations étaient plus rares et plus difficiles à obtenir. Or, aujourd’hui, la plupart des informations sont à la portée de tous. Sur Wikipedia, sur Amazon, ou derrière une recherche Google.

Ce qu’il nous faut apprendre, c’est à traiter ces informations, plutôt qu’à les accumuler. A les transformer en systèmes applicables concrètement.

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir une méthode simple qui permet à n’importe qui d’apprendre à danser le hip-hop, à démarrer une culture d’artichauts, à rentabiliser une sandwicherie, à programmer un logiciel de compta, à fabriquer sa propre maison par soi-même… ou quoi que ce soit d’autre.

Bref, à devenir un expert. Quel que soit le sujet qui vous intéresse, et quel que soit votre objectif.

Vous allez apprendre comment :

- Organiser les problèmes à résoudre et les ressources disponibles…
- Transformer les informations accumulées en fiches-système…
- Fabriquer une “machine à apprendre”…
- Suivre des règles simples pour réussir vos projets d’apprentissage…

1. Organisez-vous :

Imaginons que votre rêve, ce soit d’écrire et de produire votre première chanson.

Commencez par lister tous les “sous-problèmes” que vous devrez résoudre pour atteindre cet objectif. Par exemple :

- Sous-problème 1 : Ecrire des paroles
- Sous-problème 2 : Composer une mélodie
- Sous-problème 3 : Savoir chanter
- Sous-problème 4 : Convaincre une maison de disques
- Etc…

- Listez des sources d’info pour chaque sous-problème :

Vous allez partir à la recherche de formations, de livres, de cours, bref, de tout ce qui peut vous fournir les solutions  nécessaires pour résoudre chacun de ces sous-problèmes (écrire des paroles, composer une mélodie, etc…).

Cherchez sur Amazon, sur Google, sur Youtube, dans plusieurs librairies spécialisées, en ligne ou ailleurs.

Votre objectif sera de transformer les informations que vous allez y découvrir en systèmes pratiques, que vous allez tester par vous-même. Et je vais vous montrer comment dans la suite de cet article.

- Listez des “modèles” pour chaque sous-problème :

Vous allez ensuite partir à la recherche de modèles. Ce sont les gens dont vous appréciez le travail, et qui ont résolu tel ou tel sous-problème que vous avez listé.

Votre objectif sera d’étudier et de décortiquer leur méthodes, pour les transformer en systèmes que vous allez tester par vous-même.

2. Transformez les informations accumulées en fiches-système :

Votre objectif, encore une fois, ce n’est pas d’accumuler un maximum d’informations.

Votre objectif, c’est d’avoir entre les mains une palette de systèmes ou de procédures pratiques, simples, étape par étape, capables de résoudre chacun de vos “sous-problèmes” :

- Ecrire des paroles
- Composer une mélodie
- Savoir chanter
- Convaincre une maison de disques
- Etc…

Au lieu de prendre des notes à chaque fois que vous rencontrez une information intéressante, puis de ne jamais plus les relire… créez des fiches-système :

Une fiche-système, c’est un document texte qui détaille une technique, une stratégie ou une procédure directement et concrètement applicable. Avec une simple liste de points, ou d’étapes.

Par exemple, imaginons que vous lisiez un livre sur la création de mélodies. L’auteur y parle d’une structure couplets/refrain originale, et qui vous semble intelligente…

Vous créez alors un document texte intitulé : “Structure couplets/refrain”, et vous y détaillez la technique en question avec une simple liste de points.

Au bas du document, vous indiquez la source (nom de l’auteur et nom du livre), pour pouvoir y revenir en cas de besoin.

Ca y est : vous avez créé votre première fiche-système !

Vous allez faire la même chose lorsque vous décortiquerez les méthodes utilisées par un de vos “modèles”.

Au fil des semaines et des mois, vous allez accumuler plusieurs centaines de fiches-système, classées par dossiers thématiques.

C’est un trésor que vous aurez à portée de main : des listes d’actions simples, pas à pas, capables de résoudre chacun des sous-problèmes que vous aviez listé.

Au lieu d’avoir simplement “lu des livres” ou “suivi des formations”, vous avez transformé des infos brutes en systèmes concrets et applicables, sous forme de simples listes de points.

Il vous reste à tester chacun de ces systèmes. Un à un.

Et parfois, vous allez mélanger ou adapter plusieurs d’entre-eux pour créer votre “système à vous”. Que vous allez optimiser, améliorer, modifier au fil du temps et de vos expériences.

Bonus : une fois que certains de vos systèmes vous auront permis d’atteindre vos objectifs, vous pourrez même les transformer en produits… pour aider les autres à obtenir les mêmes résultats plus rapidement.

3. Fabriquez une “machine à apprendre” :

Je vous conseille de fabriquer votre propre “machine à apprendre”, plutôt que d’utiliser votre ordinateur pour consulter vos ressources et créer vos fiches-système.

Pourquoi ? Parce que plus vous prenez de plaisir à apprendre, plus vous allez y passez du temps et y investir de l’énergie. Et quitter son ordinateur quand la journée de boulot est finie, c’est tout un symbole.

Votre apprentissage, ce n’est pas du boulot. C’est un loisir. Si vous êtes passionné, c’est forcément le cas. Sinon, changez de passion…

Dissociez-donc physiquement votre travail et vos “études” en utilisant un outil dédié.

L’autre avantage de la machine à apprendre, c’est qu’elle permet facilement d’étudier offline. Et ne pas être tenté par Facebook, par vos emails, ou quoi que ce soit d’autre.

Il s’agit simplement d’y charger des formations au début de la semaine, puis de l’utiliser en mode déconnecté.

Voici plusieurs possibilités de la plus chère à la plus abordable :

- L’iPad comme “machine à apprendre” :

Depuis quelques mois, j’utilise uniquement mon iPad pour apprendre. Je travaille sur un ordinateur portable, que je ferme quand mes tâches sont terminées.

Voici les applications que j’utilise sur ma machine à apprendre :

- Une application de gestion des tâches qui liste les prochains livres et les prochaines formations à consulter (Taskagent)…

- Dropbox pour synchroniser et télécharger les ressources à consulter (formations vidéo et audio, fichiers pdf…)…

- Un éditeur de texte qui gère les dossiers, pour créer et consulter mes fiches-système (Plaintext, qui a pour avantage de se synchroniser avec Dropbox)…

- iBooks et Kindle pour la lecture de livres et fichiers pdf…

- Boxytunes pour écouter des formations audio téléchargées depuis Dropbox

- Un lecteur vidéo (AV Player HD dans mon cas), pour visionner des formations vidéo et séminaires…

- Wikioffline, pour consulter Wikipedia même sans accès internet (la base de donnée intégrale fait moins de 4 Go, sans les images)…

- La machine à apprendre du pauvre :

La solution la moins chère consiste à remplir un sac avec les accessoires suivants :

- Un vieux netbook d’occasion, juste bon à consulter des fichiers pdf et des vidéos, sur lequel vous allez aussi télécharger Wikipedia en mode hors-ligne (moins de 4 Go sans les images)…

- Une carte d’abonnement à la bibliothèque du coin

- Un lecteur mp3 pour les formations audio et audiobooks…

- Emportez votre machine à apprendre partout :

En voyage, dans le métro, au lit, dans le jardin, à la terrasse d’un café… votre machine à apprendre doit pouvoir vous suivre partout.

Si vous êtes passionné par le sujet que vous étudiez, l’apprentissage n’est plus considéré comme du boulot, mais comme un plaisir. Si ce n’est pas le cas, trouvez une autre passion…

4. Les règles à suivre :

- Apprenez un peu chaque jour :

Fixez-vous comme objectif, par exemple, de ne jamais passer une journée sans créer au moins une fiche-système.

C’est un objectif plus logique que de vous imposer de lire un certain nombre de pages, par exemple…

- Investissez 3% de vos revenus :

Investir dans votre propre formation, c’est forcément plus rentable que de placer tout votre argent chez votre banquier…

Au lieu de gagner quelques points de pourcentage qui se battent en duel à la fin de l’année, vous allez booster votre carrière et réaliser vos rêves.

Démarrez un compte-formation sur lequel vous déposez 3% de vos revenus, chaque mois. Et utilisez ce compte pour acquérir les formations et livres que vous avez listés.

L’idée d’investir 3% de ses revenus en formation vient tout droit d’une fiche-système stockée sur mon iPad… que j’ai rédigée en écoutant une formation audio de Brian Tracy, un expert en efficacité.

- Testez toutes vos fiches-système :

Chaque mois, passez en revue toutes vos fiches-système, et listez celles que vous n’avez pas encore mises en application.

Testez systématiquement chacun de vos systèmes. Puis notez les résultats. Et améliorez la stratégie !

Bonne route !

Vous pouvez commencer tout de suite, en créant votre propre fiche-système qui reprend les idées-clés de cet article… que vous allez certainement, d’ailleurs, adapter à votre sauce.

S’il n’y a qu’une seule chose à retenir de ce qui précède, c’est ça : il est simple comme bonjour de se former à n’importe quoi. Parce que l’information est à portée de main. Qu’il s’agisse de lancer une culture de carottes naines, ou de gagner 200 000€ par an avec un site web.

Les ressources existent. Les modèles existent. La difficulté, c’est de transformer l’information brute en systèmes pratiques. Et en apprenant à le faire, vous pouvez changer tous vos rêves en réalités concrètes.

Au boulot !


"Créez et lancez votre première formation cette semaine :
Je crée une formation avec vous en 2 jours, du concept jusqu’aux 25 premières ventes" :
"Blogging : Le Système Complet
De Zéro jusqu’à la Rentabilité, en 30 Jours" :
“Vos Premiers 1000€ en 3 Jours :
La Méthode Accélérée pour Encaisser vos Premiers (vrais) Revenus en Ligne, dès Cette Semaine :” :
“Le Système Marketing Complet
pour Freelances & Indépendants…”

“Créer du Contenu ? C’est Facile…
Articles, Vidéos, Produits : la méthode rapide” :
“Gagnez Votre Vie
avec Votre Page Facebook :

La méthode pour générer des FANS, des CLICS et des VENTES en moins de 7 jours” :
"Je Vends Tout !
Liquidation Totale de Formations,
dans 1 Seul et Unique Pack" :

A lire aussi :